Les mystérieuses origines du cocktail

le 19 novembre 2020
Les mystérieuses origines du cocktail

Un cocktail est un mélange de boissons et de saveurs, souvent orné d’éléments décoratifs. Le cocktail, c’est la star de l’apéro ! Pour preuve, 8 français sur 10 déclarent consommer plus ou moins régulièrement des cocktails. Même si le contexte de sa popularisation est bien connu, les mythes et histoires autour du mot cocktail sont nombreux. D’où vient le mot cocktail ? 

 

Les origines du succès

 

Le mix de boissons a démarré son ascension à la fin du 18ème siècle en Angleterre et aux Etats-Unis, pour susciter un engouement sans précédent durant la prohibition aux Etats-Unis, dans les années 1920. L’ajout d’un soda ou d’une autre boisson dans un verre d’alcool permettait de masquer de goût d’un alcool de contrebande, de mauvaise qualité.

 

A l’origine à base de gin, whisky et rhum, les cocktails à la vodka n’étaient pas nombreux, tout simplement car la boisson n’était pas connue aux Etats-Unis. Il a fallu attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale et Monsieur John G. Martin, président d’une société de vins, spiritueux et cocktails en bouteille, pour que l’alcool de l’Est soit popularisé aux USA. John G. Martin serait notamment à l’origine du Moscow Mule (vodka, ginger beer), du Bloody Mary (vodka, jus de tomate, céleri) et du Screwdriver (vodka, orange).

L'origine du mot cocktail

 

Quelques légendes autour du mot cocktail

 

Si l’on traduit les deux composantes du mot de l’anglais au français, cock veut dire « coq » et tail signifie « queue ». L’une des origines de l’utilisation de ce mot viendrait de la contraction des mots peacock tail (« queue de paon ») car les couleurs et l’esthétique de certains cocktails rappellent la queue d’un paon. D’autres rapportent que ce mot viendrait de l'ajout d’une plume de coq dans une boisson pour la décorer, mais aussi indiquer la présence d’alcool. Une autre anecdote veut que la fille d'un cabaretier américain qui, ayant perdu son coq, offrit un breuvage à l'homme qui le retrouva, et baptisa cette boisson cocktail.

Les origines du cocktail

La légende la plus répandue vient du fait que l’on attachait la queue des chevaux de traits pour la tresser, mais pas des pur-sang. Cocked-tail signifiant « queue tressée », l’expression rappelle donc ces chevaux moins élégants, douteux, issus de mélanges, pour enfin désigner une boisson issue de mélanges. 

 

Une légende attribue la naissance de ce mot au français. Le mot anglais serait une déformation du mot « coquetier », récipient qui aurait été utilisé par un barman français dans son établissement à la Nouvelle-Orléans, pour servir du bitter.

 

Certains l’attribuent à l'altération du nom Xochitl, prétendue princesse aztèque, créatrice de fabuleux breuvages. Une histoire à peu près similaire situe également l'origine du mot au Mexique, où Coctel était une princesse dont le père fabriquait des mélanges mystérieux. 

 

Quand on pense « cocktail », on pense « boisson alcoolisée », mais de nombreuses recettes sont dépourvues d’alcool. On appelle virgin cocktail ou mocktail (mock signifie « faux »), un cocktail sans alcool.

 

Les origines du mot cocktail

 

Voilà de belles anecdotes à raconter lors d’un cocktail, en sirotant un cocktail ! Ces petites histoires vous ont donné envie de siroter un cocktail ? Découvrez les meilleurs bars à cocktails.

Fun Facts