Coronapéro : attention à vos données personnelles ! Les bonnes pratiques

le 09 avril 2020
Coronapéro : attention à vos données personnelles ! Les bonnes pratiques

Le confinement bouleverse notre quotidien de manière considérable. Privés de sortie et d’interactions sociales, nous rivalisons d’idées pour rendre notre vie la plus normale possible et de nouvelles habitudes se mettent en place. Le beau temps nous fait regretter plus que jamais les apéros en terrasse. Continuer à lever nos verres avec vos amis reste possible, à distance, grâce aux nombreux outils de visio-conférence. Au-delà de Skype, Whatsapp et Messenger, de nombreux outils ont connu un grand boom au début de la période de confinement. Zoom et Houseparty font partie des outils auparavant peu connus du grand public dont l’utilisation a explosé ces derniers jours. 


La fête aux données personnelles.
Cette popularité soudaine a attisé le feu des critiques, notamment en ce qui concerne l’utilisation des données personnelles. Le 26 mars dernier, le site Motherboard révélait que la version iOS de Zoom envoyait les données statistiques de ses utilisateurs à Facebook, même lorsque ceux-ci ne possédaient pas de compte sur le réseau social (fuseau horaire, nom de l’opérateur mobile, détails sur le smartphone, identifiant de publicité…). Chez Houseparty c'est la politique de confidentialité qui pose problème. Vous trouverez dans leur politique de confidentialité les passages suivants : l’entreprise Life on Air est “libre d’utiliser le contenu de toutes les communications passées via ses services, dont toute idée, invention, concept ou techniques” dans le but “de développer, de concevoir ou de vendre des biens et services”… Pas rassurant pour les données personnelles des utilisateurs. Surtout que ces critiques se sont accompagnées de nombreuses tentatives de piratage. Eric Yuan, PDG de Zoom a déclaré récemment de concentrer les efforts de ses équipes sur les questions de vie privée et de sécurité.

 


Jitsi, l’alternative RGPD compatible.
Rassurez-vous, une alternative RGPD compatible et française existe et elle a pour nom Jitsi. Lancée en 2013 par Emil Ivov, cette application libre est une multiplateforme de messagerie instantanée, voix et visioconférence. Le logiciel est intégré à la liste des logiciels libres préconisés par l’État français dans le cadre de la modernisation globale de ses systèmes d’informations. Confinement oblige, ce service de visioconférence gratuit et open source rencontre un vif succès, avec la bénédiction d'Edward Snowden. La moindre donnée sortant de l’ordinateur d’un utilisateur est chiffrée avec l'utilisation du protocole DTLS-SRTP et Jitsi se concentre actuellement sur l’ajout d’une deuxième couche de chiffrement qui permettra la sécurisation des messages bout en bout. 

 


Les bonnes pratiques.
N’utilisez pas de nouvelle application. Vous avez certainement Whatsapp, Messenger, FaceTime/Hangouts, Skype… Ces outils, historiques ou natives, fonctionnent parfaitement, et la plupart des internautes possède au moins l’un d’entre eux dans leur ordinateur ou smartphone. Pour Whatsapp et Messenger, vous devez au préalable créer un groupe réunissant tous les membres que vous souhaitez inviter à votre e-apéro. Pour Skype, il vous faudra créer une réunion. Un lien sera généré et vous serez invité à transmettre ce lien à vos contacts pour qu’ils rejoignent la réunion à l’heure H. 
Utilisez les applications sur lesquelles vous avez déjà un compte. Vos données personnelles sont déjà utilisées par ces outils, n’allez pas les semer partout. Le mieux est encore d’utiliser une application que les personnes de votre groupe ont déjà téléchargé.

 


Donnez rendez-vous à vos proches sur l’application de votre choix, munissez-vous de votre ordinateur ou de votre smartphone, créez votre groupe de discussion ou le lien de la réunion, et lancez l’app de votre choix ! Il ne vous restera plus qu’à trinquer !

Fun Facts